Nos actions

La République d’Irlande a voté une loi qui pénalise les acheteurs d’actes sexuels

Le 14 février 2017, la République d’Irlande a voté une loi qui pénalise les acheteurs d’actes sexuels et décriminalise les personnes vendant de tels actes.
Cette nouvelle loi contribuera à faire diminuer la demande en responsabilisant les acheteurs d’actes sexuels ; elle garantira aux personnes prostituées et aux survivant·es de la prostitution l’accès à des services d’aide et de soutien.
Zéromacho félicite Frances Fitzgerald, ministre irlandaise de la Justice, ainsi que les militants abolitionnistes membres de la coalition Éteignez la lumière rouge.
Après la Suède (en 1997), la Norvège, l’Islande, le Canada, l’Irlande du Nord et la France (en 2016), la République d’Irlande a choisi le modèle dit suédois, qui s’est révélé le plus apte à combattre l’industrie multi-milliardaire du commerce du sexe et de la traite.
Zéromacho encourage l’Irlande à persévérer dans cette voie qui tend à libérer le corps des femmes de la mainmise des hommes. L’étape suivante pourrait être la libéralisation de l’avortement.

On Feb. 14th 2017, the Republic of Ireland passed the Criminal Law (Sexual Offences) Bill, which criminalises the sex buyers, and decriminalises those selling sex.
The new law will help efforts to end demand by holding sex buyers accountable and will also ensure that prostituted individuals and survivors can access comprehensive support services.
Zeromacho commends Irish Minister for Justice Frances Fitzgerald and the abolitionist activist members of Turn Off the Red Light coalition.
After Sweden (in 1997), Norway, Iceland, Canada, Northern Ireland and France (in 2016), the Republic of Ireland has chosen the so-called “Swedish model’’, that has proved to be the best to combat the multi-billion dollar industry of sex trade and sex trafficking.
Zeromacho would like to encourage Ireland in this direction that aims to liberate women’s bodies from male control. One logical next step would be to liberalize the country’s abortion laws, which are among the most restrictive in the European Union.

Read more : irishtimes.com

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s