Le manifeste

Action # 81- Assassinats à Atlanta

La prostitution tue, la loi protège les victimes !

Pendant que le racisme et le sexisme tuent aux Etats Unis, que fait la police en France contre les « salons de massage », où l’esclavage et les viols sont quotidiens ?

Le 16 mars 2021, à Atlanta, Robert Aaron Long, un client-prostitueur, a tué, dans des « salons de massage », sept femmes, prostituées ou qu’il considérait comme telles, et un homme. Six d’entre elles étaient d’origine asiatique, ce qui révèle la nature de ces « salons » : ce sont plutôt des lieux illégaux où se mêlent, dans une violence inouïe, prostitution et traite des êtres humains.

Aucune organisation, légale ou illégale, ne peut protéger les personnes en situation de prostitution de la violence des clients et du système prostitueur lui-même, car la violence est intrinsèque à la prostitution. C’est un rapport de domination, de pouvoir, où un homme s’approprie le corps d’une femme contre de l’argent. 

Cette violence ne s’arrête pas avec la fin d’un rapport sexuel ainsi contraint. Elle influence aussi nos mentalités ; elle renforce l’oppression masculine et son impunité. Comment les hommes pourraient-ils considérer les femmes comme leurs égales quand il leur suffit de quelques billets pour disposer du corps des plus démunies d’entre elles ? 

Huit personnes, sept femmes et un homme, ont été assassinées sans qu’on fasse le lien avec la violence de la prostitution. Elles étaient déjà victimes de traite, de sévices corporels et psychiques, elles ont été victimes d’un homme qui les haïssait au point de vouloir les tuer.

Ces victimes-là ne comptent pas. Combien de « salons de massage » cachent des lieux de prostitution et de traite à Paris, à Lyon ou ailleurs, sans que les autorités, la police ou l’opinion publique réagissent ? Le prétexte : pas de trouble à l’ordre public, pas de réclamations du voisinage.

Les assassinats commis par Robert Aaron Long nous rappellent qu’il existe un seul moyen de protéger les victimes du système prostitueur : l’abolition de la prostitution

En France, cela passe par la loi de 2016, qui protège les victimes et pénalise les clients de la prostitution. Elle doit être appliquée sur l’ensemble du territoire de manière homogène et constante. Pour éviter de tels massacres en France, Zéromacho demande l’application de la loi et rappelle qu’il est interdit d’acheter le corps d’une femme.

2 réflexions sur “Action # 81- Assassinats à Atlanta

  1. Pingback: La prostitution tue, la loi protège les victimes ! | Entre les lignes entre les mots

  2. Pingback: La prostitution tue, la loi protège les victimes ! – Le blog de Christine Delphy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s