Action n°30

retour / back
30 janvier 2014 

Zéromacho

réseau international d’hommes contre le système prostitueur et pour l’égalité femmes-hommes (2 209 hommes de 53 pays)

Responsables : Gérard Biard, Patric Jean et Frédéric Robert

 

Attention, humour !

ALLEZ, LES BLEUS : DROIT AUX PUTES !

Zéromacho félicite le tribunal correctionnel de Paris pour la relaxe de Franck Ribéry et de Karim Benzéma, nos deux héros nationaux, dans l’affaire Zahia. La justice a choisi de ne pas céder aux pressions du lobby féministe, qui n’a de cesse de vouloir priver les hommes de la part la plus précieuse — et la plus grosse — de leur virilité. Elle a pourtant reconnu l’évidence : Zahia n’était pas majeure au moment des faits, mais la valeur d’une femme n’attend pas le nombre des années. Comme l’a souligné lors du procès le témoin de moralité Kamel Ramdani — accusé de proxénétisme, alors qu’il ne cherchait qu’à rendre service à des amis en se faisant un peu d’argent de poche : « Franchement, au lit, elle avait 18 ans. » En effet, c’est bien ce qui compte.

Zéromacho se réjouit de constater que la solidarité masculine sait encore se manifester quand il faut faire barrage à l’injustice et à l’opprobre qui pourraient peser sur les meilleurs d’entre nous. Franck Ribéry ayant déjà été, par une décision scandaleuse, privé du Ballon d’or 2013 au profit d’un bellâtre portugais, il eut été inhumain d’en rajouter dans le déni de justice. Car, sérieusement, quel homme normalement constitué résisterait à ses pulsions irrépressibles en présence d’une jeune fille, quel que soit son âge, ayant toutes les caractéristiques d’une vraie femme, à savoir de gros nichons et des talons aiguilles ? On ne refuse pas une boîte de chocolats quand on vous l’offre, c’est très mal élevé : alors, refuser une femme, surtout quand elle vous est gentiment apportée en cadeau d’anniversaire par un copain…

Merci, monsieur le procureur ! Merci, monsieur le président ! Nous avons besoin de Ribéry et de Benzéma pour le Mondial de foot au Brésil : ils doivent marquer des putes et aller aux buts, pour la France !

Pour les étrangers au monde merveilleux du football, rappel des faits :

Franck Ribéry et Karim Benzema, footballeurs, l’un au Bayern Munich, l’autre au Real Madrid, étaient accusés d’avoir payé pour une relation sexuelle avec Zahia Dehar, âgée de 17 ans (en 2009). La prostitution d’une mineure est un délit passible de trois ans de prison et de 45 000 euros d’amende.

Jugés par le tribunal correctionnel de Paris, ils ont été relaxés le 30 janvier 2014. L’un des arguments de leur défense a été qu’ils ignoraient l’âge de Zahia Dehar.

Selon la loi de 2002, « le fait pour le client de dire qu’il ignorait la minorité de la victime ne peut être considéré comme un fait justificatif. Il appartient donc au prévenu de justifier d’une erreur dont il ne saurait être responsable par exemple, si le mineur lui a présenté une pièce d’identité falsifiée. »

Si cette décision fait jurisprudence, qu’est-ce qui s’opposera à la prostitution des adolescent-es de moins de 18 ans ? La justice ne donne-t-elle pas là un encouragement, non seulement aux footballeurs, mais à tous les prostitueurs ?

Après le vote le 4 décembre dernier par l’Assemblée nationale de la loi contre le système prostitueur, Zéromacho s’engage dans la campagne pour le vote au Sénat.

Si cette relaxe vous scandalise, une solution  : inciter des hommes de votre entourage à signer le manifeste de Zéromacho.

L’union fait la force.

4 réflexions sur “Action n°30

  1. sans doute avant tout que c’était un tribunal d’hommes. Alors entre mecs on se défend. Faut pas déconner. Si un jour un président de cour, un juge, un pro de la justice se faisait prendre « la main dans le sac », je veux dire entrain de tirer son coup avec une prostipute, mineure de surcroit, faudrait que ses pairs (et non sa paire) le soutienne. Alors vaut mieux être clément. Ce n’était rien qu’un troussage de soubrette comme aurait dit un journaliste bien connu.

  2. Pingback: ALLEZ, LES BLEUS : DROIT AUX PUTES ! | Zéromacho

  3. C’est sans doute parce que la pratique est largement développé dans le milieu qu’avec conviction et indignation la majeure partie de la profession a soutenu les deux sus nommés. Evidemment leur comportement demanderait à être explicité, critiqué et commenté par des personnes indépendantes. Malheureusement, personne ne sait où en trouver, ou comme nous ils n’ont pas accès au médias.

  4. Je trouve dommage la référence aux gros seins et aux talons aiguilles ! C’est là un sexisme qu’une amie proche connait bien et cette stigmatisation vient aussi bien des hommes que des femmes !

    Mis à part ce détail, ce texte est bien venu !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s