Intervention de Gérard Biard à l’Assemblée nationale

Gérard BiardLe citoyen français — un peu moins la citoyenne — a toujours eu des problèmes avec le sens et l’usage de certains mots. Prenons l’adjectif « universel ». À première vue, sa signification est claire, il n’y a aucun malentendu possible : c’est pour tout le monde. Pourtant, dans certaines expressions, c’est loin d’être le cas. Le suffrage dit « universel », par exemple, a très longtemps été désigné ainsi, alors qu’entre 1848, date de son adoption, et 1944 (date du droit de vote des femmes), seuls les hommes étaient concernés. À l’inverse, allez savoir pourquoi, pendant une période également assez longue, le robot ménager « universel » n’a été entendu que comme exclusivement réservé aux femmes. Pour beaucoup, d’ailleurs, c’est encore le cas.

Il est temps d’en finir avec cette confusion, d’inciter les citoyennes et les citoyens à ouvrir un dictionnaire, et de redonner tout son sens au mot universel. C’est dans cet esprit que Zéromacho vous présente aujourd’hui cette affiche, qui rétablit la mixité et la logique grammaticale dans la déclaration universelle des droits HUMAINS, donc, et non plus « de l’homme ». Avec l’espoir qu’elle soit placardée dans de nombreux édifices publics et institutionnels, et qu’elle n’y fasse pas purement office d’élément décoratif.

Cela dit, ne rêvons pas. Aujourd’hui, s’est tenu le troisième tour : l’élection des présidents de Conseils départementaux. C’est un triomphe de l’égalité et de la parité : 8 femmes et 90 hommes ! Il nous faudra par conséquent, j’en ai peur, attendre l’extinction de quelques dinosaures supplémentaires avant de pouvoir espérer obtenir la majorité des trois cinquièmes du Congrès, nécessaire pour modifier la constitution et proclamer l’universalité des droits humains. Mais d’ici là, il n’est pas interdit de creuser le sillon du progrès.

Alors bien sûr, les commentateurs et éditorialistes sérieux — tous masculins — diront que c’est un combat ridicule, qu’il y a des choses bien plus importantes, comme rétablir la croissance, libérer l’entreprise, relancer le marché des ventes de voitures neuves… Nous leurs répondrons : à chacune et à chacun ses priorités ! Les nôtres sont de construire, pour toute l’espèce humaine et pas seulement pour les hommes, une société qui soit, autant que possible, égalitaire et juste. Le programme pour y parvenir est en partie sur cette affiche.

 

Découvrez également les interventions d’Eliane Viennot et  d’Eva Darlan.
Retournez à la présentation de la cérémonie à l’Assemblée nationale avec Zéromacho.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s