Le manifeste/Nos actions

Action 84 – À Paris, 300 salons de /m/a/s/s/a/g/e/s/ prostitution actifs malgré la loi

English translation presentation
English translation summary

NOUVEAU. septembre 2022 

Entretien  avec Geoffroy Boulard, maire du 17e, très motivé depuis des années par la lutte contre les prétendus « salons de massages » asiatiques, et sensible aux conditions de vie « abominables » de ces victimes.

Il est d’autant plus motivé que le 17e arrondissement détient un triste record, avec le plus grand nombre de ces « salons » — 52 sur 306 pour l’ensemble de Paris. 

Le Conseil d’arrondissement a voté à l’unanimité un vœu adressé au préfet de police, lui demandant des efforts supplémentaires dans la lutte contre le proxénétisme.

Nous lui avons demandé de prendre contact avec ses collègues des arrondissements où les salons de massages sont nombreux. Ensemble ils/elles auront plus de force pour demander l’application de la loi de 2016.

Il déplore que la population ne soit pas assez informée que les hommes (et notamment ceux qu’elle peut voir entrer dans ces salons et à en sortir) payant pour un acte de prostitution sont passibles d’une amende.

Il nous donne son accord pour participer aux actions pédagogiques que Zéromacho prépare.

16 juin 2022

Toulon. Les lettres au procureur ont été utiles : un policier a pris contact avec Zéromacho pour vérifier avec nos enquêteurs les salons repérés dans la ville.

26 avril 2022

  1. RÉPONSES DES MAIRES

Nous avons reçu au total 11 réponses pour 17 arrondissements (les 4 premiers forment Paris-centre).

Nous ont répondu les maires des 8e, 10e, 11e, 12e, 14e, 16e, 17e, 18e, 20e.

Ceux du 7e et du 13e ont répondu à un signataire de Zéromacho.

2. Des responsables de Zéromacho ont été reçus par le chef de la BRP (Brigade de répression du proxénétisme).

3. Le Conseil de Paris a voté le 23 mars 2022 un vœu dont le premier paragraphe est :

« Considérant l’enquête effectuée par l’association Zéromacho publiée en octobre 2021 [erreur : le 9 septembre], révélant l’existence à Paris de plus de 300 “salons de massages” qui sont en réalité des lieux de prostitution générant d’importants profits pour leurs exploitants, répartis dans l’ensemble des arrondissements ».

Dans ce vœu, il est demandé que

  • –  la Ville de Paris interpelle le Préfet de Police et le Préfet de Paris afin qu’ils se dotent des moyens nécessaires pour démanteler les réseaux de proxénétisme agissant dans les dits « salons de massage » à Paris ; 
  • –  la Ville de Paris saisisse le Préfet de Police pour que des enquêtes soient diligentées par les services de la Police Nationale sur les faits de proxénétisme afin d’interpeller les gérants et de faire fermer ces établissements ; 
  • –  les forces de police agissent aussi au niveau des propriétaires des locaux concernés ; 
  • –  la Ville de Paris interpelle le gouvernement afin de renforcer les aides et l’accompagnement mis à disposition des personnes prostituées pour les sortir des réseaux de proxénétisme ; 
  • –  la Ville de Paris augmente la prévention à destination des jeunes au sujet de la prostitution et du proxénétisme et renforce les moyens des associations agissant pour accompagner les victimes de ces réseaux ; 
  • –  La Ville de Paris lance une campagne d’information autour des JOP2024 visant à faire connaitre la loi française en matière d’achat d’actes sexuels. 

8 février 2022
1. Zéromacho a écrit aux maires des 20 arrondissements de Paris pour leur demander d’adresser un signalement à la Procureure de la République et d’interpeller le commissariat de leur arrondissement.

2. La procureure de Paris a nommé une procureure pour ce dossier. Plusieurs articles sur ce sujet s’appuient sur l’enquête de Zéromacho :

https://www.leparisien.fr/paris-75/prostitution-dans-les-salons-de-massage-le-parquet-de-paris-declare-la-guerre-aux-proprietaires-des-murs-07-02-2022-E5C6PUYVQ5CLBCWXC2S73Y4CB4.php

https://www.cnews.fr/france/2022-02-07/paris-la-nouvelle-strategie-de-la-police-contre-la-prostitution-dans-les-salons-de

Le Figaro du 1er décembre 2021 (https://www.lefigaro.fr/flash-actu/des-salons-de-massages-exploitant-des-travailleuses-du-sexe-asiatiques-demanteles-20211202), puis plusieurs quotidiens régionaux ont publié cette information importante : plusieurs de ces salons de « massages » ont été fermés et des proxénètes arrêtés.

Zéromacho rappelle que l’expression « travailleuses du sexe » n’est pas pertinente : il s’agit de femmes en situation de prostitution. Voir https://zeromacho.wordpress.com/2020/11/23/action-80-travail-du-sexe-zeromacho-denonce-une-imposture/

Le 8 novembre 2021, les responsables de Zéromacho ont écrit aux procureurs de Grenoble, Toulon et Marseille. Des membres de Zéromacho écrivent aussi. Chaque lettre compte. [63 personnes nous ont dit qu’elles avaient envoyé une lettre à au moins d’un des procureurs. BRAVO !)

9 septembre 2021. Zéromacho fête ses 10 ans d’activité en lançant une grande action contre le système prostitueur.

Un reportage télévisé — Zéromacho dénonce le scandale des salons de « massages », ou plutôt de prostitution, à Paris : https://www.bfmtv.com/paris/replay-emissions/bonjour-paris/paris-300-salons-de-massage-epingles-pour-etre-des-lieux-de-prostitution_VN-202109100058.html

Pendant tout l’été, l’équipe de Zéromacho a parcouru les rues de Paris pour recenser les prétendus « salons de massages » asiatiques qui sont en réalité des établissements de prostitution.

Voici les résultats de notre enquête.

Nous avons trouvé plus de 300 de ces prétendus « salons », avec une concentration record — 55 — dans le 17e arrondissement, surtout dans le quart sud-est.

85 % des masseuses sont Chinoises, et 14 % Thaïlandaises. La plupart parlent très mal le français, même si elles sont depuis longtemps en France.

Sur les sites web de ces « salons », accessibles à tout le monde, à Zéromacho comme à la police, les commentaires des « utilisateurs » ne laissent aucun doute sur les actes de prostitution (« massages avec finitions ») qui s’y pratiquent.

Indice qui ne trompe pas : on voit seulement des hommes y entrer ou en sortir.

Des hommes qui profitent de la misère de ces Chinoises pauvres, et dont nous dénonçons l’oppression sexiste, raciste et classiste.

Des hommes dont l’argent enrichit des proxénètes, propriétaires, bailleurs ou trafiquants.

Des hommes qui contribuent à la traite des êtres humains.

Non à cet esclavage sexuel ! Qui va nous faire croire que c’est par choix et en toute liberté que ces femmes ont traversé la moitié de la terre ?

Nous avons rassemblé de nombreuses preuves :

  • témoignages écrits d’« utilisateurs » sur les sites
  • flyers avec des noms de massages : « naturiste », « tantrique » (qui figurent aussi sur une carte montrée à l’accueil du salon, avec d’autres noms comme « body body » ou « réciproque »)
  • témoignages d’hommes de Zéromacho ayant demandé un massage « avec finitions », la réponse étant toujours « oui »
  • témoignages d’échanges avec des prostitueurs sortant de ces salons (exemple : « Je viens pour niquer ; pour 120 €, j’ai niqué les deux. »)

Ici la synthèse

Zéromacho a adressé un signalement au procureur de la République de Paris en lui demandant de faire appliquer la loi du 13 avril 2016 contre le système prostitutionnel.

Nous vous invitons à faire de même en écrivant au Procureur de la République près le Tribunal judiciaire de Paris

Parvis du Tribunal de Paris 75 859 Paris CEDEX 17.

Par exemple :

<< Monsieur le Procureur,

Je soutiens l’action du réseau Zéromacho au sujet des prétendus salons de massages asiatiques de Paris qui sont en réalité des établissements de prostitution.

L’équipe de Zéromacho a repéré environ trois cents « salons de massages » dont l’activité de prostitution est manifeste.

En conséquence, je vous adresse un signalement, en vous demandant de faire appliquer à Paris la loi du 13 avril 2016 contre le système prostitutionnel. >>

Cliquez ici pour voir cette lettre mise en page : à vous de la compléter, de l’imprimer et de la poster !.

Un reportage télévisé : Zéromacho dénonce le scandale des salons de « massages », ou plutôt de prostitution, à Paris : https://www.bfmtv.com/paris/replay-emissions/bonjour-paris/paris-300-salons-de-massage-epingles-pour-etre-des-lieux-de-prostitution_VN-202109100058.html

(suite)

8 novembre 2021. Pas encore de réponse du procureur de Paris.

Dans trois autres villes, Grenoble, Toulon et Marseille, des membres de Zéromacho ont repéré plusieurs « salons de massages » dont l’activité de prostitution est manifeste. 

Écrivez-nous si vous en repérez ailleurs en France ! (info.zeromacho[a]gmail.com

Les 312 salons de massages asiatiques à Paris repérés par l’équipe de Zéromacho
(nombre mis à jour au fur et à mesure des vérifications)

nombre par arrondissement 

52 à 75017

46 à 75015

35 à 75014

30 à 75009

27 à 75012

23 à 75016

21 à 75011

15 à 75018

12 à 75008

11 à 75013

7 à 75005

5 à 75010

5 à 75007

4 à 75020 

4 à 75019

3 à Paris-Centre (du 1e au 4e)

0 à 75006

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s