Action n°28

retour / back
2 décembre 2013

Nous écrivons de nouveau aux député-es français-es pour les inciter à voter la loi contre le système prostitutionnel.

We write once again to the members of the French National Assembly urging them to vote for the law against the prostituting system.

Madame la Députée, Monsieur le Député,

Nous vous invitons à voter la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel ce mercredi 4 décembre 2013 à l’Assemblée nationale.

Nous sommes les porte-parole de Zéromacho — des hommes contre la prostitution et pour l’égalité. Avec les milliers de membres de notre réseau, nous disons OUI à la sexualité libre, OUI au désir et au plaisir partagés, et donc NON à la prostitution.

Vous avez eu connaissance des nombreux témoignages de femmes survivantes de la prostitution démontrant combien l’achat d’un acte sexuel est une violence extrême.

Toutes les personnes prostituées font état de nombreuses souffrances physiques et psychologiques : vagin détruit, vulve cicatricielle et douloureuse, douleurs quotidiennes, syndrome de stress post-traumatique, pertes de mémoire, troubles psychosomatiques et anxio-dépressifs, troubles du sommeil et de l’alimentation, maladies cardio-vasculaires et broncho-pulmonaires, addictions à l’alcool et aux drogues utilisés comme moyen d’atténuer les souffrances, tentatives de suicide.

Qu’une personne choisisse volontairement de subir de telles violences est difficilement imaginable. En revanche, il est patent que les victimes nient leur condition tant qu’elle dure, car la reconnaître serait plus douloureux encore.

L’abolition de l’esclavage est une évidence aujourd’hui ; pourtant, au XIXe siècle une poignée d’esclaves domestiques, nullement représentative de l’ensemble des esclaves, refusa de changer de condition.

Quant à la sexualité masculine, est-elle si mal connue qu’on puisse oser affirmer que nous les hommes aurions des besoins irrépressibles, des pulsions obligatoirement prédatrices ou violentes ? C’est nous insulter en tant qu’êtres humains.

Un débat de haute tenue a eu lieu à l’Assemblée nationale le 29 novembre 2013, après des mois de polémiques dans les médias. L’évolution des mentalités en France montre que notre pays est prêt à franchir un nouveau pas dans son choix historique (1949) de l’abolition du système prostitueur .

C’est donc au nom du progrès social et de l’égalité, valeur fondatrice de la République, que nous vous engageons à voter cette loi qui fera de la France un exemple international au moment où des pays comme l’Allemagne ou les Pays-bas constatent l’échec de leur choix du règlementarisme.

Nous vous prions de bien vouloir agréer, Madame la Députée, Monsieur le Député, l’expression de notre très haute considération.

Gérard Biard, Patric Jean et Frédéric Robert, responsables de Zéromacho

La proposition de loi est adoptée par l’Assemblée nationale le 4 décembre 2013 (268 voix pour, 138 contre et 79 abstentions).

On Dec. 4th 2013 the law is passed by the National Assembly (268 in favor, 138 against and 79 abstentions).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s