Marraines

Les Zéromachos sont fiers d’avoir pour marraine la féministe Florence Montreynaud, leur conseillère et aussi leur amie.

Photo : Léonore Branche

Ils remercient aussi pour son travail et son inspiration Claudine Legardinier, journaliste spécialiste des droits des femmes, dont le dernier livre, Prostitution : une guerre contre les femmes (éd. Syllepse, 2015) est une magistrale synthèse en 200 pages.

Ils rendent hommage à l’anthropologue Françoise Héritier, et citent sa phrase :
« Dire que les femmes ont le droit de se vendre, c’est masquer le fait que les hommes ont le droit de les acheter.»

Legardinier heritier

***********************************************************************************************************************

Bravo aux Zéromachas, des femmes qui ont amené au moins sept hommes de leur entourage à signer le manifeste des Zéromachos !

D’abord, la super-marraine, Patricia Chaumet, d’Orléans : 80 signataires.

marraine_patricia2

Ainsi que Eva Darlan, actrice

eva-darlan_199

Galerie des marraines
Pilar Aguilar, Espagne
Annick Boisset, Paris
Claire Donzel, Annecy
Regan Kramer, New Jersey
Hélène Lorraine, Berlin
Françoise Mariotti, Montpellier
Méryl Pinque, Paris
Alice Rallier, Douai
Agnès Setton, Paris
Nelly Trumel, Toulouse
Diane Guilbault, Montréal
Maëlle Delavaud, Nice
Ariane Kuttel, Nice
Floriane Marandet, Voujeaucourt
Corinne Guyonnet, près de Vesoul
Margarete Moulin, près de Munichbandeau_marraines14

15 réflexions sur “Marraines

  1. On veut tous-tes la même chose….
    À quoi bon les lumières et Droits de l’humain si on est incapables d’en assumer le principe ?
    Sinon renommer esclavage, droit de vote et le plus vieux métier du monde en liberté de subir la coercition?
    Soyons aussi plastiques et souples que nos cerveaux!

  2. Bonjour à vous tous,

    Je suis une femme, féministe, humaniste, et abolitionniste. Je viens de découvrir votre collectif et vous avez tout mon soutien.Merci à vous d’avoir ensoleillé mon week-end et soyez certains que je parlerais de vous autour de moi, autant auprès des hommes que des femmes.
    Encore merci…

  3. Merci Patric pour ce soutien, tout ce travail (le film, le suivi) : quand nous essayions de passer dans les médias après mars 2002 (loi SOSPAPA), nous étions inaudibles, peut-être parce que mères, femmes; dans une société patriarcale, rien d’étonnant..
    faut-il que les mères désenfantées montent sur des grues? c’est bizarre, des mères, grand-mères l’ont fait aussi ensuite: ça n’a pas eu le même retentissement ni reçu le même intérêt curieusment…dans les médias aussi règne le patriarcat!
    Ne desespère pas : ton engagement donne à toutes les mères et à toutes les femmes de l’espoir pour l’avenir … de leurs filles – je ne voudrais pas que ma fille se retrouve à son tour un jour dans une assignation à résidence due à la loi de mars 2002 ou une garde alternée imposée comme moi!
    Il y a encore bien du travail.
    Bien à Toi et aux membres de Zéromachos, bravo!

  4. Bonjour,
    Bravo à tous les membres de Zéromachos. Merci d’aimer et de soutenir les femmes dans leur combat quotidien. Le « féminisme » vivra avec vous les hommes et pas contre vous…

  5. Comment vous remercier pour le beau travail, ou plutôt chantier que vous débroussaillez avec opiniâtreté, contre vents et marées, …les traces profondes laissées par le conditionnement multiséculaire des hommes et des femmes, et entretenues, actualisées de diverses façons, sont dures à effacer…mais, lucidité et ténacité en viendront à bout,
    pour le BONHEUR PARTAGE de TOUS et TOUTES « GAGNANTS-GAGNANTES ».!!!!!!!

  6. Le féminisme est un mouvement totalitaire et sexiste, qui considère les gens non pas en fonction de ce qu’ils font mais en fonction de leur genre. Vous êtes unes femme: vous êtes victime. Vous êtes un homme: vous êtes un bourreau. J’espère qu’un jour viendra où tous les responsables de ces associations féministes seront jugés pour ce qu’ils sont par la justice : des délinquants. Les féministes veulent libérer les femmes comme Hitler voulait libérer son peuple et en tant qu’homme, on se sent comme les juifs des années 30: des coupables. Mais coupable de quoi au fait? D’exister !

    • Atos,
      Dire publiquement que le féminisme est un mouvement totalitaire et sexiste est absolument délirant et démesuré. Il ne s’agit pas de voir les gens ni en fonction de ce qu’ils font, ni en fonction de leur sexe, mais bien de comprendre les mécanismes dans nos sociétés qui fondent une hiérarchie de traitement entre le hommes et les femmes, et ça c’est ancestral, pas besoin de faire un master d’histoire pour le constater tous les jours, des statistiques fiables sont là pour le rappeler.
      Les mouvements féministes depuis plus d’un siècle ont permis d’obtenir bien des droits, comme celui de voter, qui est récent pour les femmes (21 juin 1944 pour les Françaises), le droit à l’avortement (1975), et celui d’avoir une contraception (1967), histoire de ne pas se retrouver, femmes et hommes, à devoir se reproduire chaque année sans l’avoir choisi.
      Personne n’est coupable, il ne s’agit pas de culpabiliser, mais de prendre conscience des dysfonctionnements de notre société avec ses schémas discriminants à répétition, de les comprendre et de les corriger… Alors on se calme avec des rapprochements plus que méprisants !

  7. Atos, décalé, délirant : le malentendu est total; l’ignorance crasse en matière d’Histoire de l’acquisition des Droits des femmes se pose là; où sont les cours d’Histoire de la lutte pour les Droits des femmes dans les institutions scolaires de la République de l’Egalité des Droits?
    eh oui, les hommes, coupables de représenter l’héritage de la domination patriarcale de nos sociétés depuis toujours…et ce n’est pas fini!
    Héritiers, tout comme les européens colonisateurs sont les héritiers du colonialisme, et donc comptables de celui-ci.
    Ca, c’était bien senti. Encore faut-il être capable de l’analyser et d’en tirer les conséquences…

  8. Et oui…C’est loin d’être fini, et les « masculinistes » de tout poil s’en donnent à coeur joie, et les femmes, encore SI PASSIVES…(conditionnement encore intégré, et conditions de vie souvent lourdes.) ???..Régulièrement, je diffuse ( et vérifie éventuelles adhésions à l’appel des 0 machos) mais ça stagne à part les qq noms que j’y retrouve..DESOLANT !!!

  9. C’est avec les hommes que nous briserons le système de domination ! C’est parce qu’ils diront qu’ils refusent la poursuite de ce système que les femmes et les hommes comprendront que l’on peut vivre autrement. Sans l’égalité tout peut se justifier ! Alors vive zéro macho pour casser les chaines de la domination dans les faits.
    Monique Lemoine, Orléans.

  10. féministe et militante pour le droit des femmes je trouve indispensable que la parole des hommes féministes soit entendue
    merci pour votre engagement auprès des femmes qui luttent depuis tant de temps pour un vrai changement de société, pour que toutes et tous on obtienne l’égalité

  11. Je m’étonne toujours qu’on ne considère que la partie émergée de l’iceberg et qu’on omette toujours ce souterrain aux profondeurs et aux conséquences incommensurables : le porno… Pourquoi ? Croit-on que la femme s’y « met en scène » librement ?… Il serait sans doute temps qu’on s’y penche très sérieusement…

    A lire de toute urgence : « Pornology » (Lucien Burgzing)
    http://www.thebookedition.com/pornology-lucien-burgzing-p-116317.html

    http://respectpourtous.blogspot.fr/2010/01/les-dessous-du-porno.html (Samuel S.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s