Le manifeste

Zéromachos agressés lors d’une manifestation pro-IVG

Une  fois  de  plus,  des  soutiens  de la  prostitution  s’en  prennent  avec violence  à  des  membres  de  Zéromacho.  Une  fois  de  plus,  ils  agressent des  hommes  engagés  pacifiquement  pour  l’égalité  femmes-hommes. Cette fois-ci, ils dévoilent, outre leur haine, leur alliance objective avec les opposants aux droits des femmes.

Le  1er février  2014,  à  Toulouse,  quatre  membres  de  Zéromacho participent  avec  leur  banderole  à  la  manifestation  de  soutien  aux  Espagnol-es pour le droit à l’avortement, menacé par une loi répressive.

Capture d’écran 2014-02-01 à 22.52.55
la banderolle dans la manifestation toulousaine juste avant l’agression

À 15h, rue  de Metz,  une  vingtaine  de  personnes,  en  grande majorité des  hommes,  dont  certains  avaient  le  visage  masqué  par  une  écharpe, se présentant comme membres du STRASS  (syndicat du  travail sexuel), les  insultent,  les  menacent,  leur  arrachent  la  banderole  et  la  volent.

Couvrant  les  slogans  de  la  manifestation,  une  femme  hurle  dans  un mégaphone : « Solidarité avec les putes du monde entier ». Plutôt  que  de  défendre  le  droit  des  Espagnoles  à  l’avortement,  le  STRASS  préfère  perturber  une  manifestation  unitaire  et  pacifique,  en employant  des  méthodes  dignes  des  commandos  anti-avortement.  Une fois de plus, ce mouvement qui prétend militer « pour la liberté » utilise
la violence, mais cette fois-ci pour s’attaquer à des défenseurs d’un droit fondamental des femmes. Il démontre ainsi qu’il ne défend en réalité que des intérêts on ne peut plus catégoriels : ceux des prostitueurs.

En menant une action que ne désavouerait pas l’association intégriste catholique « SOS tout petits », le STRASS a montré son véritable visage.
Faut-il désormais l’appeler « SOS tous maquereaux » ?

2 réflexions sur “Zéromachos agressés lors d’une manifestation pro-IVG

  1. En même temps qu’attendre d’autre des organisations mafieuses liées a l’enlèvement, la torture et la mise en esclavage d’êtres humains ? C’est une époque d’euphémismes ou quoi ? Un syndicat du crime, une mafia quoi, on appelle ca un lobby ? Wtf ? Le problème n’est pas de savoir si c’est une imposture ou pas mais de comment révéler l’imposture, ces criminel-lle-s-là ont infiltré le féminisme et les luttes lgbt pour les saper et les réorienter selon les intérêts, c’est totalement crazy de voir des féministes et des trans s’activer a défendre la mise en esclavage joyeuse d’êtres humains sous prétexte que ce fléau serait une stratégie de survie, non seulement valable, mais à promouvoir comme une activité professionnelle et sur un fond de liberté (vieilles anarques anarcho-capitalistes, patriarcales, creepy-crazy-creepy !! Cette imposture, cette arnaque du travail dit « sexuel » ! et des gens relativement privilégié-e-s qui défendent cette arnaque ! que leur souhaiter d’autre, si ce n’est de tomber dedans !

    *tas de fumiers*

    Désolé d’être corrosif mais je suis écoeuré de voir que rien n’est fait contre tous ces criminels-là…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s