Le manifeste

Un nouveau défenseur des droits : les droits de qui ?

France. Zéromacho s’élève contre la nomination, au poste de délégué au Défenseur des droits chargé de l’égalité, d’un homme militant pour la prostitution.

Capture d’écran 2014-10-20 à 17.28.28

Le 26 septembre 2014, Jacques Toubon, Défenseur des droits, nomme une nouvelle déléguée à l’égalité. Une femme ? Non, c’est un homme, Patrick Gohet, qui succède à Maryvonne Lyazid pour lutter contre les discriminations et promouvoir l’égalité.

Or cet homme milite pour affaiblir les lois contre le proxénétisme et pour transformer la prostitution en « service à la personne ».

En 2011, Patrick Gohet, alors président du Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH), a déclaré :
 « Le moment venu, je me prononcerai très officiellement sur l’assistance sexuelle. Avoir décidé que le CNCPH devait l’inscrire dans son programme me paraît déjà significatif. »

(source : Association des Paralysés de France http://presse.blogs.apf.asso.fr/archive/2011/01/26/assistance-sexuelle-oser-passer-a-l-acte-le-dossier-du-mois.html)

Dans le rapport du CNCPH  (2010, p. 61), on peut lire qu’il « convient d’étudier la possibilité de recourir à des prestations tarifées de nature sexuelle, [et de] prévoir une exception de nature législative aux dispositions pénales relatives au proxénétisme ».

Patrick Gohet, qui fait preuve d’une telle méconnaissance de ce que vivent des femmes dans la prostitution, est-il le mieux à même de défendre les droits des femmes ?

Voyant dans cette nomination une prise de position opposée aux exigences de la défense des droits, Zéromacho demande à M. Toubon de remplacer M. Gohet par une personne réellement impliquée dans la promotion de l’égalité.

Il n’en manque pas en France !

Fondé en 2011, Zéromacho, réseau international d’hommes, groupe les signataires d’un manifeste contre le système prostitueur et pour l’égalité femmes-hommes (2 719 hommes de 56 pays)

Avec les 61 associations du collectif Abolition 2012, Zéromacho demande que la proposition de loi contre le système prostitutionnel, votée à l’Assemblée nationale, soit mise à l’ordre du jour au Sénat.

 Responsables : Gérard Biard, Patric Jean et Frédéric Robert

info.zeromacho@gmail.com

Une réflexion sur “Un nouveau défenseur des droits : les droits de qui ?

  1. « Tel bourgeois qui prend pour la virginité de sa fille les précautions les plus grandes, n’hésite pas à déflorer une jeune fille du même âge que sa fille parce que c’est une fille du peuple. Tel frère qui entrerait en fureur s’il savait que sa sœur a été caressée par un de ses camarades, trouve tout naturel de s’offrir la sœur d’un jeune ouvrier. »…

    « L’auteur expliquait et démontrait justement que la fille est nécessaire à l’homme pour l’assouvissement et la satisfaction de certains désirs, … Ainsi, la prostitution tiendrait à l’instinct sexuel dans ce qu’il a de plus inavouable, dans ce qu’il a de plus mystérieusement tyrannique et avilissant,…
    Et, pour obéir à cet instinct sexuel, l’homme, dès la naissance de l’espèce, aurait condamné les femmes à la prostitution … Un livre, comme la Bible, livre éternel dans l’histoire des civilisations humaines, montre bien l’esclavage de la femme, l’asservissement de la chair féminine au mâle, au maître, à celui qui déclare son sexe supérieur …pour le recrutement des prostituées, dont il a besoin pour son plaisir, l’homme eut bien soin de laisser la femme dans des conditions économiques et sociales qui la mettent dans l’impossibilité de vivre sans avoir recours à l’homme tant qu’il en a envie » :
    http://www.marievictoirelouis.net/index.php?id=178&auteurid=

    Quand on sait que « Le Défenseur des droits est une autorité constitutionnelle indépendante. Ce statut lui garantit une véritable autonomie pour agir. Son représentant, Jacques Toubon, ne reçoit d’instructions de personne – ni du gouvernement, ni de l’administration, ni d’un groupe de pression. Il ne peut pas non plus être jugé pour des opinions ou des actes liés à ses fonctions : cela lui garantit une vraie liberté d’action. »
    C’est honteux comme décision (avec le silence des médias à ce sujet.)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s